Cemo - Aide à la jeunesse

Formulaire de candidature

Règlement de travail des plaines (2009)

1
a. Les animateurs de groupe des plaines de vacances sont engagés pour 1 ou plusieurs semaines, du lundi au vendredi (sauf les jours fériés), sous contrat étudiant ou contrat de travail à durée déterminée. La durée maximale du contrat article 17 est de 25 jours ouvrables (consécutifs ou non) et pour les contrats étudiant de 25 jours (consécutifs ou non). Il est possible de réaliser 50 jours selon la nouvelle réglementation mais nous n’engageons que pour 25 jours consécutifs maximum car nous estimons qu’il est déjà difficile de tenir 20 jours de travail sur nos plaines.
b. Les réunions de préparation font partie intégrante du contrat.
c. L’animateur doit être présent aux réunions et participer à celles-ci.

2
a. Le travail journalier commence à 8h00 et se termine à 17h30 ou à 8H30 pour se terminer à 18H00 en alternance avec le coéquipier.
b. L’animateur est tenu d’être présent à 8h00 le premier jour de chaque semaine.
c. L’animateur assurera une présence ACTIVE à tous les accueils du matin ainsi que pendant le temps de surveillance qui lui est imparti.

3
a . Le travail d’encadrement, d’animation et d’accueil (parents et enfants) se fera selon le projet pédagogique du CEMôme (expliqué à la réunion de préparation et développé dans le "Carnet de l’animateur" transmis à l’animateur).
b. Les réunions de préparation « weekend préparation » sont obligatoires, toute absence non-justifiée à ces réunions entrainera le remplacement direct de l’animateur dans la période où il était censé travailler.

4
a. La rémunération par jour de travail presté est de :
50 euros brut par journée d’animation pour l’animateur non-breveté.
70 euros brut par journée d’animation pour l’animateur breveté ou assimilé.
Dans cette rémunération sont repris les journées de prestations, le weekend préparation et les réunions obligatoires.
b. Le montant total de la rémunération sera réglé par virement bancaire dans la semaine qui suit la signature de sa feuille de paie. Pour autant que le dossier de l’animateur soit complet (extrait de casier judiciaire, signature du présent règlement ou acceptation via internet, attestation scolaire,…).

5
Les animateurs de stages et/ou d’ateliers des plaines de vacance sont engagés pour une ou plusieurs semaines sous contrat étudiant ou contrat de travail à durée déterminée, sur base d’une convention préalablement établie définissant l’intitulé du stage/atelier, les modalités pratiques, les horaires de prestation et le barème horaire appliqué. Le montant total de la rémunération sera réglé comme défini au point 4b.

6
En cas du non-respect du projet pédagogique, un avertissement sera donné à l’animateur. Après plusieurs avertissements du coordinateur, si aucun effort n’est démontré, cela peut être considéré comme une faute grave et donc entraîner un licenciement.

7
Au deuxième retard non justifié sur une même période, l’animateur recevra un avertissement. Un troisième retard non justifié sera considéré comme faute et pourra donc entraîner un licenciement immédiat pour la période concernée. Si récidive aux plaines suivantes, le troisième retard non justifié sera considéré comme faute grave et pourra entraîner un licenciement immédiat et définitif sans préavis.

8
En cas de maladie, l’animateur doit immédiatement prévenir le responsable de la plaine (GSM : 0497/240 430) avant 8h. Dès le premier jour d’absence, l’animateur doit remettre un certificat médical. Le contrat étant de moins de 30 jours, les jours de maladie ne seront pas rémunérés. Toute absence non-justifiée sera considérée comme faute grave et pourra donc entraîner un licenciement immédiat sans préavis.

9
a. Les activités "extra" (ex : sorties, excursions, visites, ...) sont préparées lors du week-end prépa. Les informations seront rendues au coordinateur de la plaine à la fin du week-end. La demande de matériel spécifique, les cartes de transport, l’argent nécessaire à une sortie seront demandés au coordinateur, un jour à l’avance et seront validés par le coordinateur préalablement en vue de pouvoir être remboursé.

10
a. Le matériel d’animation, des locaux de groupe et des locaux spécifiques (cuisine, local vidéo, café-théâtre, psychomot, etc.) mis à la disposition des groupes d’enfants sont sous la responsabilité de l’animateur référent. Dès lors, les locaux de groupe sont remis en ordre en fin de journée et les locaux spécifiques dès la fin de l’animation.
Une remise en ordre générale des locaux aura lieu chaque vendredi et en fin de période.
b. En cas de négligence constatée et non-respect d’un de ces deux derniers points, le CEMôme pourra réclamer réparation (du matériel et/ou des locaux), des cartes STIB et/ou remplacement du matériel par l’animateur responsable.

11
L’utilisation d’appareil photo est admise lors des plaines, vous pourrez dès lors les partager avec le responsable plaines. Mais, il est strictement interdit d’utiliser ces photos, autant l’image des enfants que celle des autres adultes, sur internet, site sociaux ou autre document !!! Le droit à l’image est strictement réservé à l’usage du CEMôme.

12
L’animateur est responsable des enfants de son groupe. Il doit travailler en collaboration avec ses collègues et avec les coordinateurs. En cas de problème relationnel éventuel avec un enfant, un parent ou un collègue, l’animateur doit en parler immédiatement au coordinateur présent.

13
L’animateur accompagne son groupe dans toutes les activités y compris dans l’eau à la piscine.

14
Tout acte de violence verbale ou physique constaté d’un animateur à l’égard d’un enfant, d’un parent ou d’un collègue sera considéré comme faute grave et pourra donc entraîner un licenciement immédiat sans préavis.

15
En cas d’accident sur les plaines, l’animateur préviendra immédiatement le coordinateur présent. Une boite de premiers secours est installée dans les locaux de votre coordinateur. Elle est disponible à tout moment. Pour les sorties, il est prévu des trousses de premiers soins à emporter par l’animateur. En cas d’accident hors de la plaine, suivant les circonstances et le degré de l’accident, l’animateur doit appeler le 100, prévenir la police si nécessaire et le responsable de la plaine
(GSM : 0497/240.430).

16
Le CEMôme accepte d’engager des stagiaires d’école et assume les tâches de "Maître de stage" (suivi, évaluation, rapport,...). Sur le terrain, le stagiaire ne peut se retrouver seul avec le groupe.

17
a. Il est INTERDIT de fumer pendant votre temps de travail.
b. Le GSM ne peut être utilisé à des fins personnelles dans les périodes d’animation.

18
Toute consommation de substance altérant l’état de conscience est strictement interdite avant et pendant le temps de travail (alcool, cannabis, etc.). Tout manquement à ce point sera considéré comme faute grave et pourra donc entraîner un licenciement immédiat sans préavis.

19
En cas de problème contractuel, la personne de référence est Monsieur DELFOSSE Philippe, joignable au CEMôme asbl.

20
Pour information : le service de l’Inspection Sociale du Ministère de l’Emploi et du Travail se situe rue Belliard, 53 à 1040 Bruxelles.

21
L’animateur vérifiera qu’il possède une assurance "Responsabilité civile".

22
Le CEMôme ne pourra être retenu responsable de la perte, du vol et/ou de la dégradation des effets vestimentaires, des objets de valeurs ou tout autre objet et biens personnels ainsi que des bris de lunettes de l’animateur.

23
Le présent règlement est susceptible de modifications et l’animateur est tenu de s’y référer et de se mettre à jour. Ce règlement sera disponible chez le responsable CDV lors de chaque période ou week-end de préparation de plaines.

24
"Conformément à la réglementation en vigueur au sein de l’Administration Communale à laquelle l’asbl CEMôme est soumise par convention et par l’occupation des locaux publics (écoles, Roseraie) mis à sa disposition, le CEMôme exige de l’ensemble de son personnel, en ce compris les jobistes et stagiaires, de ne porter aucun signe religieux ostentatoire".