Cemome - Accueil extrascolaire

Projets communautaires

Le champ communautaire s’inscrit dans une volonté de changement social. Directement en lien avec des interventions individuelles et collectives, les actions communautaires impliquent de prendre en compte le jeune et le milieu dans lequel il vit. Les projets sont élaborés sur base de constats des difficultés rencontrées par les jeunes et leurs parents, difficultés en lien avec des problématiques sociétales (l’emploi, le logement, désaffiliation, etc.).
L’intérêt réside dans la collaboration avec le public ciblé, les intervenants considérant que les personnes concernées sont les plus à même de réfléchir à des solutions qui les concernent. Ce travail s’effectue également en partenariat avec différentes institutions.
Nous tâchons ainsi de créer des projets qui permettent de catalyser une dynamique de collaboration, d’influer un « sens communautaire », en offrant à ces jeunes et à leurs parents la possibilité de se dire, de se faire entendre et de construire un projet qui leur tiendrait à cœur. Une telle démarche s’ancre dans une volonté d’interpellation et de conscientisation politique, en donnant la parole aux personnes concernées.
Ex : la réalisation du guide TAPAS s’inscrit dans l’axe communautaire et c’est bien en partant de problématiques individuelles que nous avons eu l’idée de ce projet (voir la rubrique TAPAS).

Projets particuliers

La crise financière touche le secteur du logement de plein fouet et cela va en s’empirant. Nous pouvons constater sur le terrain que les familles vivent dans des conditions précaires, que les listes d’attente en vue de l’obtention d’un logement social est très longue, que les loyers deviennent de plus en plus inaccessibles. Est-ce que cet état de fait ne creuse-t-il pas le fossé entre les riches et les pauvres ? Est-ce voulu ou pas ? « Loge-toit ! » est un micro-trottoir, réalisé dans les rues de Bruxelles. Il veut refléter la perception qu’ont les jeunes de cet état de fait. On peut s’apercevoir que leur analyse est bien sensée et qu’ils ont des choses à proposer. Le plus important est que cette perception ne reste pas lettre morte.
Le Cemo fait partie des 19 AMO que le Conseil d’Arrondissement de l’Aide à la Jeunesse a sollicitées. Plusieurs constats ont été mis sur la table et notre méthode de travail fut celle de les rassembler en 8 thématiques, dont le logement. Le but était que les jeunes soient au centre de la prise de paroles

Video